Rebelles / Anna Godbersen. - Paris : Albin Michel, 2009

rebelles


New York au XIXe siècle. C'est l'histoire d’Elizabeth Holland, jeune bourgeoise de la haute société de la 5e Avenue. Le premier chapitre débute sur l'enterrement d'Elizabeth  qui est morte la semaine où elle devait épouser Henry Schoonmaker, le plus beau parti de la ville. Tout les deux se préparent à un mariage sans amour. Dans l'ombre, la meilleure amie mais rivale d'Elizabeth, Pénélope, la maîtresse éconduite d'Henry prépare sa revanche.
Nous remontons le temps pour vivre les derniers instants du quotidien d'Elizabeth

Scandales, drames, complots avec humour et passion !

Une haute société new-yorkaise à la façade irréprochable (mais uniquement la façade!), des héroïnes à la Jane Austen, la découverte du Manhattan de 1899, des personnages avides de pouvoir et d'argents, une histoire basique mais intrigante, voilà ce qui m'a plu dans ce livre.
Et chaque chapitre est annoncé par un prélude : la chronique quotidienne  sur les faits et gestes des soirées mondaines (Tabloïd verso 1899) ou un extrait du guide Van Kamp (clin d'oeil à Bree?) d'économie domestique à l'usage des dames de la Haute Société.
Typique fille et j'assume !

Je ne vous parlerai pas des tomes suivants car je ne voudrais pas dévoiler l'intrigue et le 3 n'est pas encore en ma possession (bientôt, bientôt, j'espère).

rumeurs     Tricheuses