Les lieux sombres / Gilian Flynn. - Paris : Sonatine, 2010

lieux_sombres

Libby Day avait sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs ont été assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille a désigné le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de quinze ans. Au début des années 1980, ce fait divers a ému toute l’Amérique et la jeune Libby est devenue une sorte de symbole de l’innocence bafouée. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s’est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d’un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C’est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu’une vérité inimaginable commence à émerger. Et Libby n’aura pas d’autre choix pour se reconstruire, et, peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l’affaire, quelles qu’en soient les conséquences.

On suit tour à tour, la vie de Libby maintenant et la journée du drame vue par Patty (la mère) et Ben adolescent. Peu à peu on entre dans le quotidien de cette famille ;  de cette mère de 4 enfants, célibataire et à la tête d'une ferme; de ce gamin de 15 ans dans une famille de filles et avec des fréquentations bizarres. Une histoire poignante, captivante et surtout obsédante. A la fin des 500 pages, après cette fin inattendue, les personnages restent longtemps dans un coin de notre tête, en particuliers Ben, le Ben adolescent de '85. Vous dire pourquoi, signifierai vous dévoiler un peu de l'intrigue, et ça, il n'en est pas question !

A lire absolument !